Seule sur les routes de l’Inde


Ce post fait parti de la série sur le nord de l’Inde que j’ai eu l’occasion de découvrir récemment

Trois jours que je suis en ville. Le mariage est maintenant terminé. Il fût aussi sublime qu’éreintant.

Entre les repas de bienvenu, les essayages des tenues traditionnelles, les cérémonies réservées aux familles des mariés, celles réservées aux amis, les autres dédiées au henné ou aux offrandes et le mariage en lui-même, les heures de sommeil furent peu nombreuses. Au total, nous avons enchainé pratiquement 72H non-stop.

Quoi qu’il en soit, les festivités sont maintenant terminées. Mes amis s’envolent pour leur voyage de noce dans quelques heures à peine et je suis à présent seule pour découvrir l’Inde. C’est donc maintenant que l’aventure commence et il est temps pour moi de quitter le nid douillet dans lequel je suis restée depuis mon arrivée (à l’exception d’une petite excursion dans la vieille ville samedi).

Pour ce premier jour seule, je décide de m’éloigner quelques temps de Delhi. Je pars donc pour Agra afin de voir le Taj Mahal.

Je quitte la ville en début d’après-midi, le lundi. Un ami indien rencontré au mariage a pris le soin de booker un chauffeur pour moi afin que je puisse rejoindre Agra sans trop de mal. Si tout va bien, j’y serai dans un peu plus de quatre heures.

En attendant, je suis amenée à traverser de nouveau des zones de Delhi où la misère est totale. Toujours les mêmes hommes, femmes, vieillards… Et ces enfants qui viennent mendier ou même laver les pares-brises des voitures aux feux rouges dans l’espoir de pouvoir gagner quelques rupees.

Un sentiment de gêne et de malaise s’empare à nouveau de moi. Je me dandine sur le siège arrière de la Suziki blanche qui me sert de moyen de transport. Mais inutile d’essayer de tourner la tête pour éviter de regarder la misère en face. Elle est partout.

Au bout d’une heure environ, nous laissons finalement Delhi derrière nous. Je ne le sais pas encore mais la misère que je m’apprête à côtoyer à Agra sera encore bien plus déroutante.

Advertisements
Categories: Envie d'ailleursTags: , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: