Quelques heures passées à Toulouse


J’écris ce post après avoir passé la journée à déambuler dans les rues de la ville rose. Je connais cette ville depuis l’enfance. Et pourtant, j’ai le sentiment de la redécouvrir à chaque séjour.

Petite, lorsque mes parents m’amenaient avec eux dans leurs promenades, je regardais toujours en l’air pour admirer les petites bâtisses en briques rouges et leurs balcons en fer forgés où étaient parfois suspendus des géraniums aux multiples couleurs. Je restais aussi de longues minutes immobiles devant les étals des marchands du marché des Carmes ou du marché Victor Hugo. Je m’arrêtais – au grand désespoir de mes parents – tremper les mains dans les petites fontaines du Vieux Toulouse. Je rêvais devant la beauté des boutiques des fleuristes qui avaient le chic pour embellir le moindre mètre carré de leur magasin. Et au moment de partir pour retrouver l’air plus doux et calme de la campagne, je traînais toujours des pieds.

C’est amusant comme, au final, Toulouse est devenue ma campagne. Elle reste la ville où j’aime me ressourcer après avoir enchaîné des semaines de boulot intenses à Londres. Elle m’apporte la douceur et le réconfort dont j’ai besoin pour recharger mes batteries.

A chaque séjour en France, je réserve donc au moins une journée pour me promener dans ses vieilles ruelles.

Au fil du temps, bien sûr, la ville s’est métamorphosée. Des quartiers entiers ont été rénovés, ne serait-ce que le long des quais de la Garonne, alors que d’autres sont en pleine mutation. Mais son âme de vieille dame élégante, joyeuse et festive, elle, est restée intacte.

Quoi qu’il en soit, je m’adonne toujours au même rituel. J’arrive en général tôt le matin pour la voir s’éveiller, je fais une pause café dans le quartier Saint-Georges, je me perds ensuite dans les ruelles étroites du quartier des Carmes armée de mon appareil photo avant de partir pour le quai de la Daurade, puis je remonte vers la place Saint-Pierre en longeant la Garonne pour redescendre ensuite vers la place du Capitole et me perdre de nouveau dans les ruelles des quartiers Saint-Georges et Saint-Etienne.

Mais finissons-en avec les mots. Laissons maintenant la place aux images, en espérant qu’elles vous donneront l’envie de découvrir cette ville rose que j’aime tant.

 

 

 

Advertisements
Categories: Envie d'ailleursTags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: